EDITO

Prenez place…

Festival, ce mot à lui seul est le faire-valoir de la Fête. Cette fête qui nous a réjouis en 2019 et tant manqué en 2020. La fête autour de celles et ceux qui vivent l’expérience du Voyage de l’Aventure, de l’Exploration de la Découverte, puis nous la partagent à travers films, livres, expositions. Oui la « tempête » a gâché la fête. Mais c’est dans les coups de vent qu’on apprend, diraient les vieux marins. Qu’en retenir alors ? Quelques avaries, mais surtout de riches enseignements et de belles expériences humaines, artistiques, techniques. Cette édition 2021 du FIFAV ne sera pas la suite « logique » de l’édition 2019, nous ne pouvions pas repartir aussi « forts », rebondir aussi vite. Après avoir fait le dos rond dans le gros temps, il faut savoir se relever avec humilité. Ce ne sera pas non plus le bis repetita de l’édition digitale de 2020. Non cette édition 2021 se veut un « essai », une expérience grisante, bien plus qu’un compromis. Cette 18ème édition du FIFAV sera métisse – c’est tout de même plus joli « qu’hybride » ! Le métissage entre un beau festival en présence et une extension en ligne et en direct visant à faire partager au plus grand nombre la programmation et l’énergie de l’événement. L’Auditorium Michel Crépeau vibrera en votre présence ou jusque chez vous au rythme des projections et échanges, tandis que le Quai de l’Aventure vous accueillera dans un esprit convivial et festif.

Que la fête (re)commence !

Bon festival à toutes et tous !

Stéphane Frémond – Président de l’association du FIFAV


FRANÇOIS DAMILANO

Président du jury 2021
Aventuriers de l’anthropocène

Depuis mon petit chalet adossé à la forêt, j’assiste à la fonte inexorable du glacier des Bossons. Celui-là même qui descend directement du mont Blanc. La transfiguration de l’un des plus spectaculaires paysages des Alpes agit sur moi comme un condensé. Une sidération. Celle de la vision apocalyptique du changement climatique. Pour reprendre les mots du glaciologue Claude Lorius : « L’anthropocène est avant tout cela : l’histoire d’une formidable accélération qui nous questionne aujourd’hui sur notre rôle : serons-nous les gardiens de la Terre ou les spectateurs impuissants de notre toute-puissance ? » La question en effet n’est plus de savoir si cette nouvelle ère date de l’invention du feu, de la révolution industrielle ou de la mondialisation ; mais de trouver sa place face au scénario annoncé. Et la remise en cause est violente. Pour chacun de nous ; amoureux des grands espaces, des déambulations inutiles et des courses ininterrompues à la suite de nos rêves.

Puisque le FIFAV me fait l’honneur de m’encorder au jury du film – une seconde fois, ironie des circonstances après l’édition dernière malmenée par la pandémie – je m’interroge à nouveau sur ce que nous, aventuriers, avons encore à dire. Le sens de nos quêtes n’étant jamais totalement détaché des réalités sociales, économiques et écologiques. Pour autant, montrer la beauté d’ici et d’ailleurs ou partager l’enthousiasme de l’imagination sont des antidotes puissants aux désillusions rabâchées. Par la magie des mots, l’inventivité des projets, le talent du récit, les aventuriers de la 18e édition du Festival International du Film et du Livre d’Aventure sauront à n’en pas douter nous surprendre, nous émouvoir et nous revigorer par leur manière originale de questionner notre monde.

JEAN-FRANÇOIS FOUNTAINE

Maire de La Rochelle
Président de la Communauté d’Agglomération

Les thématiques du voyage, de l’exploration et de la découverte font depuis 18 ans le sel du Festival International du Film et du Livre d’Aventure de La Rochelle. Après une édition 2020 marquée par les restrictions sanitaires, ce rendez-vous phare du calendrier culturel rochelais revient en salle, mais aussi en ligne pour permettre à celles et ceux qui ne peuvent se déplacer d’assister à distance au festival. Amateurs de films documentaires, amoureux des grands espaces, voyageurs curieux ou simples rêveurs, tous trouveront dans cette nouvelle programmation la puissance et l’éclectisme qui ont fait la renommée du FIFAV.

Source d’évasion et d’émerveillement, le FIFAV est aussi un éveilleur de conscience, l’occasion de s’interroger sur nos modes de vie, notre rapport au temps et à l’espace. Après plus d’un an et demi d’un horizon troublé par le Covid, c’est avec d’autant plus de plaisir que nous profiterons des moments de rencontres et d’échanges avec ces passionnés, voyageurs, aventuriers, réalisateurs, auteurs, photographes et artistes, qui racontent le monde d’ici et d’ailleurs.

Très bon festival à toutes et tous.


Site internet conçu et développé par notre partenaire